Rechercher

Les brutes du square

La sociologie du bac à sable, ce sont les parents comme expliqué ici. Mais ce sont aussi les enfants qu’il faut observer.

Parlons des petites brutes du bac à sable. Tous les parents présents repèrent très vite ces petits dictateurs qui agitent leur pelle a quelques millimètres de nos petites têtes blondes .

Mais personne ne dit rien. C’est une règle tacite au square: on n’a le droit de s’en mêler uniquement si on est le parent du bourreau ou de la victime.

Dans la quasi-totalité des cas, les parents de l’enfant violent ne s’en aperçoivent pas. Ou font-ils semblant de ne pas voir??? Et comme les parents des autres attendent que leur enfant soit mordu / frappé... pour réagir, il y a forcément un drame.

Personnellement, je casse l’omerta. Moi, dès que la brute se rapproche de mes enfants, je le regarde droit dans les yeux avec un regard méchant.

Et quand une petite fille jette du sable sur un de mes fils je m’attends à ce que le parent se précipite, la gronde et soit désolé.




En général je suis déçue : personne ne vient et je dois dire avec un sourire forcé ne « le sable c’est pour jouer, si tu le jettes tu vas leur faire mal, attention ». Alors que j’ai envie de dire « écoute-moi bien petite délinquante, si tu t’en prends une fois de plus à l’un de mes garçons, je te le fais bouffer, le sable. T’as qu’à le jeter sur tes parents qui n’en ont rien à faire de toi vu qu’ils te laissent faire n’importe quoi ».

Pour l’instant je résiste et ne reste soft, mais faut pas toucher à mes bébés.


  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon