Rechercher
  • Sophie

Les bébés nageurs

A tous les parents qui emmènent régulièrement leur bébé aux bébés nageurs : bravo! A tous les parents de jumeaux qui emmènent leurs enfants aux bébés nageurs : il n’y a pas de mot pour décrire l’admiration que j’ai pour vous.





Mes bébés ont déjà été dans une piscine, mais j’ai très envie de les familiariser avec l’eau de façon un peu plus « intentionnelle ». Savoir quels exercices faire, comment leur permettre d’aimer l’eau ... je profite donc de mes vacances à CenterParcs et me voilà donc inscrite à 2 cours de bébé nageurs avec mes garçons et ma formidable nièce. Pourquoi 2 cours ? Parce que si c’est chouette c’est dommage de n’en faire qu’un. Et si c’est très compliqué, je ne suis pas sure d’arriver à en faire 3. Donc deux.

Ma super nièce est d’accord pour nous accompagner, bien que le cours soit à 9h et qu’il faille 15 minutes pour y aller, ... Une sainte.





On part du cottage à 8h30, bébés dans la poussette avec tout le matériel qui pourrait s’avérer nécessaire. Et j’ai vu large : 3 serviettes-éponges, une couverture (pour la poussette s’ils ont froid), maillots, couches de piscine, couches pour après, biberons d’eau, biscuits et un repas complet pour le midi. Ça fait 4 sacs au total

Et, bien sûr, nous étions en maillot sous nos vêtements pour gagner du temps. Gros manteaux pour les garçons, cagoules et gros pulls.


Arrivés à la piscine, on enlève les chaussures. Normal. Oui mais voilà, transporter chacune 2 sacs, 4 chaussures en vrac ET un bébé qui marche comme un zombie ivre, c’est très compliqué. Surtout que tous ces éléments ont très envie de s’échapper.

Les quelques mètres à parcourir pour atteindre les vestiaires sont très très longs.

Une fois arrivés dans une cabine on fait l’inventaire : deux bébés, 4 sacs, 8 chaussures... ouf: on est au complet.

On se déshabille, on déshabille les bébés, on récupère les serviettes de bains, on enfourne tout le reste dans des casiers...

On essaye de fermer les casiers. Mais où est le zut de porte-monnaie et y a-t-il 4 x1€ dedans? Argh...


Pendant ce temps, les parents des autres bébés regardent avec un peu de dédain notre famille, car on n’entend que nous. Vite, on file à la piscine et on commence le cours

Pour que l’histoire soit complète, je dois vous dire que les garçons ont adoré ce cours de bébés nageurs. Le matériel, l’eau, les exercices... que des sourires sur les visages.


Mais il faut repartir, le cours est fini. Et si je crois que c'est difficile de gérer deux garçons de 15 mois remuants pour aller à la piscine, je découvre qu'il y a pire. Gérer deux garçons de 15 mois remuants et mouillés et fatigués.





Le lendemain : re-belote. Mais cette fois-ci j’étais préparée et j’avais considérablement allégé nos bagages : juste un (gros) sac à dos. On arrive aux vestiaires sans un cri. Je sens le succès à portée de main. On entre dans la cabine, on ferme la porte... et c’est le drame. A 2 pas du buffet l’un des garçons glisse, crie, son frère crie aussi. Et on ambiance une fois de plus le vestiaire.

Et cette fois, on a capitalisé: après le cours on reste 45 minutes à la pataugeoire... royal.

On se rhabille, vite, dans les cris et dans une ambiance « la grande évasion » ... on sort, on harnache les babies dans la poussette et on respire enfin.


On a survécu à 2 cours de bébés nageurs. Et on est sacrément fières !

  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon