Rechercher
  • Sophie

Le fantasme vs. la réalité

On imagine très bien le genre de maman que l’on sera. Moi par exemple : je suis une petite boulote bordélique hyperactive accroc à Netflix & je m’imaginais qu’en version « maman » je serais grande, mince, calme et méga- branchée Montessori.


Bilan après un peu plus d’1 an de prise de poste:

Surprise : je n’ai pas grandi. Et comme je ne porte plus de talons, je suis même un peu plus petite qu’avant, en moyenne mensuelle. Et tant que mes garçons auront besoin d’être régulièrement à bras, je compte rester à plat. Pourquoi? Quand on a des talons, et qu’on porte 11kg (voire 22kg), vos pieds s’écrasent et s’empâtent dans les chaussures. Avec des talons, c’est une torture. Et les chaussures elles-mêmes n’en sortent pas indemnes: elles s’assouplissent de jour en jour, se détendent et finissent par s'échapper à la moindre occasion. Pas de talons, donc.



Elle aussi elle a mis son look de côté en devenant maman...


Re-surprise : j’ai vraiment changé de silhouette. Je suis très fière: je n’ai pas pris beaucoup de poids pendant ma grossesse. A peine 12kg, et à ma sortie de la maternité j’avais retrouvé mon poids d’avant. Il faut préciser que j’étais plutôt malade au début. Et comme P. a rompu sa poche trop tôt, j’ai séché les derniers mois de grossesse, qui sont ceux où on prend le plus de poids. Et depuis la naissance des garçons, je porte des bébés, une poussette, des boites de lait, des packs d’eau... j’ai des bras, un dos et des cuisses en béton.


Je ne suis pas moins hyperactive, mais je me soigne. Non, il faut être honnête: je suis surtout crevée. En plus, les garçons refusent que je ne leur porte pas 100% de mon attention quand nous sommes ensemble. J’ai donc appris à ne faire qu’une seule chose à la fois. Mais aussitôt les bébés au lit: je me fais plaisir en cumulant 10 choses en même temps, 3 longues check-lists que je coche ou je remplis sur 3 écrans et 2 cahiers.


J’ai eu un quasi-black-out Netflix de 7 mois. Pendant que mes enfants ne dormaient pas je n’ai pas regardé grand chose. Et j’ai repris beaucoup plus raisonnablement, compte tenu du fait que je m’endors souvent après 8 minutes de n’importe quelle série / n’importe quel film.


Montessori, motricité / bain / alimentation ...libres. C’est plus mitigé. J’ai franchement l’impression d’être très conforme à tous les principes à la mode. Mais si je regarde honnêtement chaque item, je dois bien avouer que je n’y suis pas du tout. J’ai proposé des jouets en bois et des bouteilles sensorielles DIY aux enfants, mais ils adorent aussi les voitures sons et lumières Vtech. Yann, le roi de la dépanne, Mathis Attention Police, Enzo Moto Rapido, Barnabé le pompier, ... on a toute la bande. J'ai installé les garçons dans le bain pendant de longs mois avec des anneaux de bain. En vacances, je les ai enfermés dans un parc. Et j’envisage très sérieusement d’investir dans des « laisses » pour éviter qu’ils ne m’échappent dans la rue et se fassent renverser. Ne me jugez pas! J’ai envie qu’ils survivent ... alors je préfère la sécurité à la néopsychomotricité.

Quant aux repas : c’est l’illustration du lâcher prise. Je n’ai aucun contrôle sur l’état de l’appartement après le déjeuner. J’ai longtemps lutté pour leur donner moi-même à manger, proprement, avec une cuillère, mais ils sont désormais déterminés à manger seuls, ou ne pas manger du tout, encouragés par la crèche. Alors aucun centimètre carré de l'appartement n'st à l'abri d'une projection de purée...


A mesure que les garçons vont grandir, marcher, ... ça va changer. Oui, quand mes enfants seront plus grands, je serai élancée, calme et sportive. C’est sûr.

  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon