Rechercher
  • Sophie

J’étais sur la route ...

Pour ceux qui comme moi n’hésitent pas à prendre leur carrosse pour emmener les enfants au vert: nous sommes des Warriors!

Parce qu’un trajet en voiture, c’est toujours délicat, riche en suspense et très bruyant.

Et même en temps « normal », sans aucun drame, on écoute tous des playlists de comptines qui nous font saigner les oreilles. Comment font ceux qui arrivent à mettre de la musique « normale », avec des enfants qui tapent des mains et se régalent ? Les miens demandent (= exigent) 14 fois de suite Promenons-nous dans les bois. Et je m’exécute, trop effrayée par des hurlements ...

L’autre classique qui se reproduit de multiples fois : le « Mamaaaaaann!!! Il est tombé doudou! ». Quand je suis seule, c’est impossible. Ma technique: noyer mon fils d’explications « il est coquin doudou d’avoir sauté par terre. Mais je suis désolée maman conduit, elle ne peut pas te le ramasser. Tu as vu, il n’y a personne d’autre. Et si maman se retourne elle va devoir laisser le volant et regarder par terre, alors qu’elle doit regarder la route ... mais un jour il y aura des voitures qui se conduisent toutes seules et je pourrai le faire. Cela dit tu seras grand et le doudou aura peur que tu le disputes et ne sautera plus. Peut-être même que tu seras assez grand pour conduire la voiture toi-même. Tu conduiras maman. Tu l’emmèneras où maman? » etc. En général je le mouche. Parfois je suis obligée de faire un stop sur une aire d’autoroute.




Et puis il y a des catastrophes: le bébé malade. Ce sont des phases, il n’y a pas grand chose à faire ... j’essaye de mettre un lange, de ne pas leur donner trop de nourriture. Mais il n’y a rien à faire : si le geyser se met en route, il va falloir dégainer les lingettes, consoler un bébé et consacrer la sieste suivante au nettoyage de la voiture. Allez, courage!

  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon