Rechercher
  • Sophie

Cuicui

il y a quelques semaines on a découvert une famille de squatters à la campagne : un petit nid était perché en haut d’un volet. A l’intérieur, 4 petits œufs. Trop mignon. On prend des photos, on explique aux enfants ...





Cette semaine en arrivant, j’étais un peu moins sous le charme : il y avait des fientes d’oiseaux le long de la fenêtre. Avec 2 petites garçons de 2 ans, je change pas mal de couches, alors je suis assez peu enthousiaste à l’idée de voir encore un peu plus de 💩.




Mais 4 minuscules paires d’yeux me regardent et je craque un peu : clic clac je prends tout ça en photo et je me demande quoi faire. Déplacer le nid ? Me résigner à avoir un rideau de guano sur mon volet?

Et brusquement, T a fermé le volet : il devait trouver que je me posais trop de questions. 3 oisillons sur 4 se sont envolés ... et le dernier est resté au sol. Il a peine fait quelques centimètres pour atteindre le gazon, mais il ne s’envole pas.

T., pourtant responsable de la chute, converse avec l’oisillon. « Coucou cuicui! ». Il se montre lui-même du doigt et dit « Théodore ». Très mignon...

Il a fini par s’envoler, je suis soulagée.

« Au revoir cuicui ».





  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon