Rechercher
  • Sophie

Comme d’habitude

La routine... Je respecte à la lettre les rituels des garçons: je suis terrifiée à l'idée que si je change légèrement d’horaires, d’étapes, de mots... je risque de mettre en péril leur rythme (comprenez leur sommeil, i.e. le mien). Je respecte donc la routine à la lettre. Et en fait ça ne me déplaît pas. L’habitude que je cherche à changer, c’est le rituel de mes matinées. Pour résumer : splash, beurk et aïe. Dans cet ordre. A la lettre. Tous les jours.

Splash / beurk / aïe

Splash

C’est l’heure, le réveil sonne, j’écoute quelques minutes les garçons qui discutent (gazouillent) dans leurs lits et je file dans la salle de bains. Douche, lentilles, dents, crèmes & Cie. Je m’habille. Puis démarre la session maquillage, et ça, c’est long. Pour un résultat très médiocre. C’est tragique mais ça mériterait que je prenne le temps de regarder un tuto Youtube. Chez moi ça se résume à : Fond de teint, mascara. Simple, non? Non.

Splash: vite, du démaquillant parce qu’il y a plus de mascara sur la paupière que sur les cils, re-mascara car j’ai mal visé le démaquillant, re-démaquillant dans les cernes car beaucoup de mascara tombé dans les cernes, puis re-fond de teint autour des yeux. C'est sans fin.

Ça pourrait durer beaucoup plus longtemps, le gazouillis se change en plainte: je suis sollicitée pour servir le petit déjeuner des bébés. Comme l’étape suivante pour eux est de se dresser sur leurs petites jambes et de secouer les lits de toutes leurs forces, j’obtempère. Surtout par pitié pour les voisins qui supportent déjà beaucoup de bruit.


Elle fait quoi Maman Loup quand on se mouche sur son pull?

Beurk

Donc: je m’occupe des garçons, câlins, habits, biberons, livres...

Et c'est trop mignon, les bébés viennent se blottir contre moi pendant que je raconte les aventures de P'tit Loup. Pauvre Maman Loup, elle a de vrais tsunamis éducatifs : son fils a des bobos, il aime son Doudou, il fait une colère, il ne veut pas ranger...

Mes bébés me font un gros câlin... Je fonds sous tant de douceur le matin, on dirait une pub Ricoré.

Ah non. Pardon, en réalité ce n'est pas un câlin, l’un des deux essuie son nez qui coule sur mon épaule. L’autre a un petit reflux de lait qui vient se loger dans mon cou.

Nettement moins mignon, beaucoup plus beurk. Bon bah j’ai plus qu’à changer de haut. Zut, plus de haut allant avec mon pantalon. Je change de pantalon, mais c’est moins facile d’en trouver un à la fois propre, repassé et dans lequel je rentre (ce qui est une contrainte très variable d’une semaine à l’autre). Et là, bien sûr, mes chaussures n’ont pas la bonne hauteur / couleur.

Il y a 1 mètre cube de vêtements en tas dans ma chambre. Et on est en retard.


On dirait une pub Ricoré.

Aïe! Du coup je récupère ma plaque et mon gun (= ordi et badge*), je prends les deux bébés dans les bras, la courroie de la poussette entre les dents... et je m’engage dans l’escalier. Aïe! 10 kilos dans chaque bras, 6 autres répartis entre la mâchoire et les coudes... Une fois en bas, je pose les bébés, je déplie la poussette, je rattrape un bébé qui remonte l’escalier seul, je l’attache dans la poussette, je sécurise l’autre bébé, frein de la poussette, sac sur l’épaule et on y va.

Il est 8h30, je suis crevée.


Le pire c’est que j’ai identifié la solution à chacun de mes problèmes pris individuellement : ⁃ extensions de cils pour arrêter le mascara (et gagner 10 minutes au moins tous les matins): sur ma to do list depuis le 13/7, rendez-vous non pris à ce jour, ⁃ robe de chambre à mettre par dessus les vêtements de boulot pour les protéger des moments beurk: achetée. Mise 2 fois parce que solo, c'est vrai, mais temporaire. Viellot, non, je refuse. ⁃ Descendre la poussette avant d’aller chercher les garçons et la laisser dépliée en bas jusqu'à ce qu'il soit temps de partir: fait 1 fois. ⁃ Laisser les enfants descendre les escaliers seuls en me mettant en contre-bas, au cas où: Non mais vous êtes sérieux? Mes cascadeurs? Descendre les escaliers? Il y a une carte de fidélité aux urgences de Necker?


Elle fait comment Maman Loup face aux "vrais" problèmes. Je cherche des solutions alors faites-moi signe si vous trouvez P'tit loup se mouche dans le pull de maman, Maman Loup se maquille comme un panda et la Famille Loup se met au bodybuilding...

*Petite dédicace

1 commentaire
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon